Pulu au Canada #2

Et voilà la suite de la bd participative :

pulupulu au canada #2

J’ai donc retenu la proposition de Julien, qui était :
« Et là l’écureuil, creature perfide, demande des sous pour etre caressé. »

Merci pour vos propositions : Stéphanie, léna, Mimosa, Optima & Rougailsaucix !

Pour le prochain strip, je vais essayer de mettre moins d’un mois pour la poster, ça serait cool !
J’attends vos propositions pour la suite, maintenant :)
A vos claviers !

note : il se peut que je n’aie pas vu toutes les propositions :
attention à bien mettre votre commentaire soit sur ma page facebook, soit ici dans les commentaires !

L’incroyable histoire de Pulupulu au Canada – la bédé collaborative

J’avais évoqué l’idée il y a quelques temps,
voici enfin le début de mon projet de bédé collaborative !

* Le concept *
C’est très simple : C’est à vous de décider ce qui va arriver dans le prochain strip !

* Comment ça marche *
A chaque publication de strip, suggérez dans les commentaires ou sur facebook votre idée pour le prochain strip.
Je choisirai l’idée qui me plait le plus dans la liste des suggestions pour réaliser le strip suivant !

* Les contraintes *
- Il faut que votre idée puisse rentrer en 4 cases maximum
- C’est tout !

Pour l’instant je ne met pas plus de conditions, je verrai comment ça fonctionne de cette façon.

Sans plus attendre, voici donc le premier strip :

l'incroyable histoire de pulupulu au canada

/// A SUIVRE… ///

Maintenant, c’est à vous de jouer !
Balancez vos idées les plus folles dans les commentaires !

Si on jugeait le travail d’un développeur comme celui d’un graphiste (réponse à Kek)

Coucou les lapinous !

J’ai lu aujourd’hui la dernière note de Kek, qui parle de l’ingratitude du métier de développeur.
Certes. Je suis complètement d’accord avec tout ce qui est dit.
Cependant, le métier de graphiste a aussi son revers de la médaille :
Quand le design plait à tout le monde, tout va bien, mais c’est évidemment rarement le cas… J’ai donc essayé de transposer certaines problématiques dans la vie du graphiste au métier de développeur…
:3

EDIT : Je vois que le sujet est controversé… Voici donc quelques précisions :
Je pense que je me suis mal exprimée dans mon strip ; voici ce que je souhaitais réellement mettre en parallèle :
Le travail des graphistes est toujours soumis à l’avis de « tout le monde et n’importe qui ». Ce qui parait logique dans un premier temps car, étant un travail visuel, tout le monde est capable de donner son avis. Oui, mais, est-ce normal ? J’ai évidemment envie de répondre « non ». En tant que graphiste, on a appris des règles d’ergonomie, de placement, de choix de couleurs… On suit évidemment les tendances du moment, on fait de la veille… Globalement, dans une créa, pas grand chose n’est fait au hasard. La principale contrainte étant de répondre à la demande initiale. Or, quand le travail final est présenté à X personnes, ces personnes perdent souvent de vue la demande initiale, et ont tendance à se baser sur leur ressenti personnel (ex : j’aime pas le bleu). Un client m’a demandé tout récemment, parmi la planche de logos que je leur avais envoyé, lequel je préférais. Je leur ai répondu que c’était une question difficile, mais ce qui était encore plus difficile, c’est de ne pas choisir celui qui plait le plus mais celui qui convient le plus. Et de ne pas perdre cet objectif là. C’est pour cette raison que je ne pense pas que ça soit une bonne idée de demander l’avis à tout le monde sur une créa.
J’espère que c’est plus clair ainsi, et que l’analogie se comprend mieux…
Désolée de n’avoir pas mieux expliqué le fond de ma pensée dès le début :)

Et si les développeurs étaient considérés comme les graphistes

Ca donne tout de suite moins envie, non ?
Pour avoir été webdesigner, je sais que les moments d’intégration HTML/CSS étaient des moments de relaxation par rapport aux moments de créa… plus incertains :p

Les écureuils

comment les canadiens voient les écureuils

C’est pourtant si mignon ! Je comprends pas.

Ici, les écureuils sont vraiment considérés comme des nuisibles !
Ils éventrent les sacs poubelles (en même temps ils ont qu’à avoir des poubelles fermées !),
ils détruisent toutes les plantes…
Il y a bien des plantes « anti-écureuils » mais leur efficacité semble limitée :)

M’en fous moi j’aime bien les écureuils.